Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois
Recherche

     Accueil
· retour page d'accueil

lien vers FACE BOOK

lien vers le PADRE BLOG 

· Liens vers d''autres sites
· la galerie de photos

     NOTRE DAME DU RECONFORT
prière à  Notre Dame du Réconfort 

     Célébrer
. Les Sacrements
. Funérailles
. Animation de la liturgie

     PRIER
·pour vous aider à prier
·Laudes
·Equipes du Rosaire
·Vêpres
·Adoration Eucharistique
·Coin Prières

Temps de prière tous les vendredi à 17 heures à la maison Saint Martin à Restigné

     Couple et Famille
. une magnifique prière de Stan Rougier
  à mettre sur son frigo !

. et une autre de Michel Quoist

. 10 sites web pour le couple

     Renseignements Pratiques
. livret d'accueil
.
pour une demande de Baptême
.
pour une demande de mariage
.
pour une inscription en catéchèse
.
pour la visite d'un malade
.
pour une demande de célébration, d''une intention de messe
.
pour une sépulture chrétienne
.
pour se confesser
.
Les dons
.
Le denier de l'Eglise
.
Sacristies et relais

     MOUVEMENTS et EQUIPES
· Equipe Notre Dame

     la formation chrétienne
·Eveil à la Foi (3-7 ans)
·Catéchèse (du CE2 au CM2)
·Aumônerie
·Enseignement Catholique

     quelques homélies à relire

retrouvez ici quelques unes de nos homélies dominicales

° - messe de la Sainte Famille 06 janvier 2013

° - messe du 18ème dimanche du temps ordinaire - Année C - 04 août 2013

° - messe de la saint Vincent 18 janvier 2014

° - messe d'action de grâce Profession de Foi 18 mai 2014


     Canonisation :
27 avril 2014

     Le chant dans la liturgie

     informations diocésaines


. la bibliothèque diocésaine

. l'hospitalité de Touraine


A ne pas manquer

Jeudi 26 mars à 19 heures

Veillée pénitentielle et de la miséricorde

église Saint Germain de BOURGUEIL

Paroisse de Saint Pierre en Bourgueillois

Bienvenue sur le site de notre paroisse
Benais, Bourgueil, Chouzé sur Loire, Continvoir, Gizeux,
Ingrandes de Touraine, Restigné, la Chapelle sur Loire
Saint Nicolas de Bourgueil
paroisse.bourgueil@free.fr


lisez ici


le message
du PAPE FRANÇOIS
pour le Carême 2015

"Tenez ferme"
Accueil paroissial
salle Saint Bonaventure
(qui jouxte le presbytère)
2bis avenue LeJouteux
37140 - BOURGUEIL
tél 02 47 97 71 49
Père Rémy SOUBRIER

Curé
 
permanence d'accueil le: Mardi de 10h00 à 12h00
et le Samedi de 10h00 à 12h00
sacrement de Réconciliation - Confessions
le samedi de 9h30 à 10h00 à la chapelle des soeurs

Grandes dates de la semaine Sainte

dimanche 29 mars Bourgueil dimanche des Rameaux 11h00
mardi 31 mars cathédrale Saint Gatien Messe Chrismale 18h30
mercredi 1er avril chapelle des soeurs messe 9h30
Jeudi Saint
02 avril
Bourgueil Messe en mémoire de la Cène du Seigneur 19h30
Vendredi Saint
03 avril
Restigné Chemin de Croix  d'autres seront annoncés
15h00
  Bourgueil Célébration de la Croix 19h30
samedi 04 avril chapelle des soeurs Office des ténèbres 9h30
  chapelle des soeurs  confessions (à préciser) de 10h15 à 12h00
  Bourgueil Vigile Pascale 21h00
Pâques dimanche 05 avril chapelle des soeurs pas de messe 9h30
solennité de Pâques Bourgueil messe de la Résurrection 10h30

Autres Chemins de Croix possibles : le vendredi 03 avril à 15 h 
(se renseigner)

Nouvelles de Madagascar

Armelle et Olivier LEBREUILLY sont retournés à Madagascar après un court séjour parmi nous au cours duquel nous avons pris plaisir à les voir aussi rayonnants. Ils continueront à nous tenir régulièrement informés de leur vie que nous nous sommes un petit appropriée au fil des mois. Relayer ces nouvelles est une bonne manière d'être avec eux, de ne pas les oublier et de les accompagner de nos prières dans leur mission.

           

cliquez

ici

pour prendre connaissance de leurs missives.


2015 03 21



 Au coeur de l'Eglise, ma Mère

Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! (1 Jean 3, 1)

"En ce temps de Carême, il nous faut découvrir notre condition d’enfant de Dieu. Pour cela, prenons la Vierge Marie avec nous, elle qui a enfanté Jésus. Elle est aussi celle qui nous enfante, qui nous accompagne sur le chemin sur lequel nous devenons fils de Dieu par adoption.

Prendre Marie avec soi est aussi découvrir comment l’Eglise est une mère, notre mère qui nous a enfantés à la vie divine par le baptême. Elle est celle qui nous éduque par la force et la miséricorde de l’Esprit Saint par le don de la confirmation. Elle nous nourrit par l’Eucharistie.

L’Eglise est notre mère qui nous unit les uns aux autres dans son Corps par le lien surnaturel de la charité. Elle nous donne la vie jusqu’à la plénitude que nous recevrons au jour de la résurrection.

Sainte Thérèse de Lisieux s’écriait : « Dans le cœur de l’Eglise, ma Mère, je serai l’Amour ! » (Ms B) Il n’y a pas de plus grande vocation que celle-ci qui résume toutes les vocations : au cœur de l’Eglise notre mère, au cœur de l’Eglise ma mère, je veux être l’amour.

Répands en nos cœurs, Seigneur, ton Esprit de charité."


Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 25 mars 2015 à 18:54:41 CET (Suite... | )

 Se confesser ou se réconcilier ?

Par le père Jacques Philippe, membre de la communauté des Béatitudes,
à l'occasion d'un colloque sur le sacrement de pénitence et de réconciliation, à Lourdes.
Publié le 12 mai 2014.

Guérison et conversion sont liées

Tout être porte en lui sa part de blessures : cette réalité, l’Église doit la prendre en compte. Elle le fait au travers du sacrement de pénitence et de réconciliation, qui apporte guérison et pacification. Pour autant, le croyant ne doit pas voir en sa vie chrétienne que guérison et il lui faut éviter de transformer sa vie spirituelle en unique recherche de bien-être. Car, s'il est vrai que la réconciliation touche l'être dans ses différentes composantes - spirituelle, psychologique et physique -, elle a vocation à œuvrer avant tout dans le domaine du spirituel.

La guérison spirituelle opère en premier lieu sur la liberté de l'homme devant Dieu. On parle alors de "conversion". D'un point de vue spirituel en effet, guérison et conversion sont synonymes et la conversion précède bien souvent ce sacrement, qui, en retour, la fortifie.

Parler de guérison ne va pas sans évoquer la "santé". La santé physique se comprend aisément, la santé psychologique se définit plus difficilement, la santé spirituelle, elle, n'est tout simplement "qu'une vie dans l'amour". Si les trois ne vont pas de pair, les deux dernières non plus. Ainsi l'homme peut-il être d'aplomb psychologiquement sans avoir rencontré Dieu. Comme l'inverse se vérifie. Il est toutefois une donnée sur lesquelles ces deux "santés" se rejoignent : elles se fortifient de l'expérience et de ses épreuves.

Le sacrement de réconciliation, source de guérison

L'aveu du péché est par lui-même source d'apaisement. La parole délivre. Elle fait passer de la sphère intérieure à la sphère extérieure, elle "objective". Il s'agit d'un acte de vérité, d'une reconnaissance de sa part de responsabilité dans le monde. Le réel n'en est que mieux assumé. En retour, par l'absolution, le prêtre et sa parole rendent concrète cette certitude d'être pardonné que l’Église énonce au croyant depuis qu'il est baptisé.

Le temps de la réconciliation est un lieu privilégié pour découvrir Dieu comme père. Le croyant vit parfois avec Dieu depuis longtemps, mais le connaît-il vraiment ? En tant que père ? A se découvrir un père, il se sent aimé, il s'aime. Se réconcilier avec Dieu, c'est aussi se réconcilier avec l'autre et avec soi-même. Le sacrement de réconciliation est définitivement celui qui fait connaître Dieu en tant que père, la source de l'amour divin. Ce pardon reçu du Père fait expérimenter la générosité, la gratuité.

Se réconcilier avec Dieu, avec les autres, avec soi-même

La réconciliation sacramentelle est le lieu d'une réconciliation avec soi-même. Le sacrement permet au croyant de comprendre combien, au-delà de tous ses péchés, il reste toujours enfant de Dieu. Il ne s'agit pas de relativiser le poids de ses actes, mais de s'en détacher et de cerner cette identité profonde d'enfant de Dieu. Ce que l'Homme ne se pardonne pas, Dieu lui pardonne.

Cette réconciliation sacramentelle est également le lieu d'une réconciliation avec les autres. En effet, le pardonné se trouvera fortement engagé à agir de même avec les autres. Recevoir le pardon enseigne la gratuité. La confession ne résout pas nécessairement les problèmes personnels, mais confesser son incapacité à pardonner permet en soi de cheminer.

Le sacrement de réconciliation guérit l'homme contemporain de son attitude de victime et de culpabilité. Dans une société qui incite à désigner l'autre comme coupable, il l'engage à une prise de responsabilité, à sortir d'une posture vindicative.

Paradoxalement, l'individualisme et le relativisme ambiants mettent souvent dans une attitude culpabilisante : alors qu'ils seraient les seuls maîtres de leur vie, les êtres s'en font également les uniques juges, sur les seuls critères qu'ils se donnent. Parce que Dieu est absent de leur vie, ils se retrouvent pris dans une culpabilité sans rémission. Or, seul Dieu peut guérir de cette culpabilité. Ainsi, l'homme ne peut se pardonner à lui-même que quand Dieu lui pardonne.

Père Jacques Philippe -
Croire.com


Transmis par monique le 25 mars 2015 à 00:00:00 CET (Suite... | )

 Le chrétien est l'homme de l'Annonciation

Extrait d'une homélie de Jean Paul II lors de son voyage en France à Annecy, le 7 octobre 1986, sur le thème :
Il faut que nous prenions conscience que le chrétien est l'homme de l'Annonciation.



"Non seulement nous redisons les paroles de l'Ange à Marie, dans une prière familière - non seulement trois fois par jour l' "Angelus" nous rappelle l'événement de Nazareth -, mais l'Annonciation marque en profondeur le chrétien. Marie de Nazareth, la première, a reçu de Dieu un message de salut ; la première, elle lui a répondu par la foi. Comme elle, tout chrétien est l'homme de ce message de salut et l'homme de cette foi.

L'événement qui s'est produit à Nazareth ouvre la voie nouvelle dans laquelle Dieu conduit toute l'humanité.

Ce que signifie l'Annonciation, c'est, en un sens, la synthèse de tous les mystères que Dieu a voulus à la plénitude des temps, lorsqu'il entre dans l'histoire de l'homme selon le dessein éternel de son amour.

La Vierge de Nazareth, nous la voyons au seuil du Temps nouveau, qui est le Temps définitif, en un sens, le dernier Temps. En elle, par elle, le Dieu de l'Alliance désire aller plus loin que ce qui avait été jusqu'alors "l'alliance", la "foi", la "religion". Cette perspective peut émerveiller, mais elle peut aussi provoquer la crainte. C'est pourquoi les premières paroles de l'Annonciation disent: "Sois sans crainte, Marie". Les paroles qui suivent sont présentes à notre mémoire. La Vierge Marie deviendra la Mère du Fils qu'elle appellera Jésus. Il sera Fils du Très-Haut, Fils de Dieu. En lui s'accompliront toutes les promesses messianiques de l'Ancienne Alliance, celles qui se rattachent à l'héritage du patriarche Jacob et au roi David. En ce Fils, c'est le Royaume de Dieu lui-même qui se réalisera, ce Règne qui "n'aura pas de fin"."


publié par croire.com le 24 mars 2014


Transmis par monique le 25 mars 2015 à 00:00:00 CET (Suite... | )

 L'expérience du pardon de Dieu

Voyant leur foi, Jésus dit au paralytique : « Homme, tes péchés sont pardonnés. (Luc 5, 20)

Au paralytique de Capharnaüm, Jésus dit : « Va, tes péchés sont pardonnés » (cf. Lc 5, 20). Qui sommes-nous pour Dieu, pour recevoir un tel don : le pardon ? Comment se fait-il que nous puissions être pardonnés ?

C’est une joie immense de pouvoir entendre : « Et moi, par le ministère que j’ai reçu dans l’Eglise, je te pardonne tous tes péchés ». Voilà que Dieu me dit : « Je te pardonne, je te redonne l’avenir, je te redonne la paix, je te redonne la vie, l’intégrité de ton être, et je te rends à ta virginité originelle d’enfant de Dieu. Aujourd’hui tu es sauvé. »

C’est merveilleux ! Que Dieu nous dise, par le « je te pardonne », « je vous pardonne tous vos péchés », combien il aime chacun, combien il nous libère par le sacrement du pardon. On est vraiment libre que lorsqu’on aime. Etre dans l’amour au milieu de cette vie qui nous transforme.

Il faut oser s’approcher de ce don pour recevoir la force de nous le donner mutuellement comme autant de semences de paix et d’avenir pour nous, pour nos frères, pour l’humanité.


Mgr Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 24 mars 2015 à 09:33:28 CET (Suite... | )

 Une brèche dans notre coeur

Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux. (Matthieu 5, 3)

"Pour que nous puissions entendre la béatitude du pauvre : Heureux les pauvres en esprit, heureux les pauvres de cœur car le Royaume des cieux est à eux (Mt 5, 3), il faut laisser chacun accéder à sa propre pauvreté.

On ne nomme pas toujours sa pauvreté de la même manière, suivant notre histoire, notre personnalité, suivant ce que l’on est. Pour certains la pauvreté, ce sera l’argent, pour d’autres la maladie psychique, pour d’autres la solitude, pour d’autres, la vulnérabilité ou un sentiment d’incompréhension.

Il y a un point commun dans toutes les formes de pauvreté : elles sont une brèche pour éprouver le désir d’être aimé, le besoin de recevoir la force d’un autre, la nécessité d’être soutenu, d’être porté.

L’amour, ce n’est pas simplement aimer, s’élancer avec générosité vers les autres. L’amour, c’est aussi accepter de se laisser aimer, de se laisser saisir, rejoindre tels que nous sommes et non pas tels que nous nous rêvons.

Nous rêvons toujours un peu : ce que l’on voudrait être, ce que l’on pourrait être, ce que l’on pourrait faire. Nous rêvons un peu… Mais sous le regard du Seigneur nous découvrons que ce que nous ne réussissons pas à réaliser, Dieu nous le donne autrement en nous rejoignant dans la vérité de notre être.

Parfois nous rêvons les autres aussi ; et lorsque nous aimons les autres, on aime un rêve et non pas la réalité de celui qui vient à notre rencontre.

Se laisser aimer tel que l’on est : telle est la force de l’amour qui vient nous prendre, qui vient nous saisir et nous donne de nous aimer les uns les autres, non pas tels que nous nous rêverions mais tels que nous sommes en vérité."


Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 18 mars 2015 à 18:30:42 CET (Suite... | )

 L'amour passe par le mur de notre indignité

Qui nous séparera de l'amour du Christ ? (Romains 8, 35)

"Personne n’est digne de l’amour dont il est aimé. Dans une vie de couple, si le mari estime être digne de l’amour de son épouse ou l’épouse être digne de l’amour du mari, ils n’ont pas compris que nous ne sommes jamais dignes, que nous ne méritons jamais l’amour dont nous sommes aimés : c’est toujours une grâce étonnante qui vient rejoindre notre cœur.

L’amour n’est jamais un dû, c’est un don qui nous est fait. Mais le propre de l’amour est de dépasser ce mur de notre indignité, ce mur de nos limites, pour cette seule raison : parce qu’Il nous aime, parce que Dieu nous aime gratuitement. Il n’y a pas de raisons pour lesquelles nous sommes aimés. Dieu ne nous aime pas parce que nous serions aimables. Il nous aime, pour aucune autre raison que son amour gratuit.

C’est comme si un ou une fiancé(e) disait à l’autre : « Je t’aime pour telle ou telle chose » ! On aime quelqu’un parce qu’on l’aime, dans la totalité de sa personne. On ne l’aime pas pour une raison. On l’aime pour elle-même, pour qu’elle devienne pleinement elle-même.

Si l'on a besoin de justifier l’amour, alors on n’a pas compris que l’amour ne se justifie pas. C’est l’amour qui nous justifie, ce n’est pas nous qui justifions l’amour. En effet, si nous croyons que c’est nous qui justifions l’amour, cela voudrait dire qu’il faut une raison pour être aimé.

L’amour purifie notre vie et nous rend justes alors même que nous sommes coupables. L’amour nous pardonne alors que nous sommes pécheurs. Il nous donne d’exulter de joie alors que nous sommes dans la tristesse. Cet amour a une source : il vient de Dieu notre Père et nous a été révélé en Jésus-Christ.

A cet amour divin, nous serions peut-être tentés de répondre au Christ : « Seigneur, éloigne-toi de moi car je suis un homme pécheur » (Lc 5, 8). Mais la force de cet amour répandu dans notre cœur (cf. Rm 5, 5), cet amour qui vient briser les remparts qui empêchent l’homme de se laisser aimer et de se laisser saisir, fait que nous nous élançons vers le Seigneur en rendant grâce et en recevant de lui la joie."


Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 18 mars 2015 à 18:23:59 CET (Suite... | )

 Journées portes ouvertes

Chers paroissiens,
les journées portes-ouvertes de nos écoles catholiques approchent.

Il est important que nous nous sentions concerné et relayons ces journées auprès des familles avec enfants en âge de scolarité. Rien de mieux que d'en parler directement, pour faire tomber les peurs par exemple sur le coût, et surtout redire la grande qualité de l'enseignement et pour les familles chrétiennes, de la pastorale.

samedi 21 mars pour
* Richelieu, école et collège du Sacré-Coeur
* Chinon, école, collège et Lycée st Joseph
* Bourgueil, école et Collège Saint Germain-Le Jouteux

samedi 28 mars pour
* Saint Epain, école primaire Ste Jeanne d'Arc
* Sainte Maure, école du Couvent

Un grand merci,
amicalement, P. Xavier+

Père Xavier MALLE, curé-doyen
Sanctuaire Notre-Dame de la Prière
Paroisse Notre-Dame en Bouchardais
Paroisse St Vincent de Paul de Richelieu
Parvis du Chanoine Ségelle 37220 L'ILE-BOUCHARD
02.47.58.51.86 ; 06.89.37.11.03 ; xavier.malle@gmail.com



Transmis par monique le 17 mars 2015 à 19:24:10 CET (Suite... | )

 Elargis l'espace de mon coeur

Alors vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance. (Ephésiens 3, 18-19)

"L’amitié est un don de Dieu. L’autre est une grâce que Dieu nous fait pour augmenter notre cœur dans notre propre capacité d’aimer. L’autre est celui qui vient « élargir » l’espace de notre cœur. Dieu nous fait sans cesse découvrir que l’autre – celui que nous n’avons pas choisi mais que Dieu nous donne comme frère – est un don du Seigneur. Il nous fait découvrir que l’autre est la grâce qui nous est faite pour augmenter notre cœur dans sa capacité à donner l’amour.

Au cœur de la vie chrétienne, il y a l’autre qui n’est ni une compensation de ma vie ni un obstacle à ma joie. Il est celui qui vient ouvrir mon cœur à une ressource d’amour qui lui était encore inconnue jusqu’à maintenant.

Lorsque je suis dans une communauté de l’Arche, dans une autre communauté ou même en famille, l’expérience que l’on a est celle d’un amour qui grandit. Car la relation que nous avons avec les autres nous oblige à un chemin de don de nous-mêmes plus grand que nos propres capacités, plus grands que nos propres sentiments ou nos émotions.

Pensons par exemple à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face (sainte Thérèse de Lisieux). Il y avait dans sa communauté une sœur difficile à aimer du fait de son caractère. Cependant, cette sœur dira après la mort de sainte Thérèse : « J’étais sa meilleure amie et je ne comprends pas pourquoi. » Or c’était celle avec qui sainte Thérèse avait le plus de mal à vivre l’amitié. C’était la moins aimable des sœurs.

Cette force de l’amitié est étonnante : elle ne vient pas de l’élan du cœur mais de la manière dont l’amitié avec le Christ nous donne la capacité de vivre l’amitié avec chacun".

Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 17 mars 2015 à 17:36:42 CET (Suite... | )

 ''Muscler'' sa volonté intérieure ?

L'homme intérieur se renouvelle de jour en jour. (2 Corinthiens 4, 16)

Vouloir. Ce n’est pas toujours si facile que notre volonté ne soit pas velléitaire. On veut, on décide, on a pris des bonnes résolutions pour le Carême… Puis, comme les feuilles d’automne qui tombent, nos décisions sont retombées : on a quelque peu oublié, on a laissé faire…

A notre époque, il me semble important de « muscler » sa volonté intérieure. Il faut muscler cette capacité de vouloir en nous, un peu comme on fait du sport : il faut le faire avec des petits gestes de charité pour être capables de faire des grands gestes de charité. Muscler sa volonté intérieure est un peu comme de la gymnastique. Vous faites des petits gestes de charité jusqu’au moment où vous serez capables d’en faire un peu plus. Ainsi l’amour grandit.

Dieu nous veut libre, il attend donc notre décision de nous mettre à sa suite. Cela signifie que Dieu ne fait pas de nous la « marionnette » de sa volonté mais le sujet de son amour. Il fait de nous un être libre, capable de lui répondre en toute responsabilité : « Je t’aime, Seigneur » (Jn 21, 15), « A qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » (Jn 6, 68). Cette liberté de notre réponse demande notre volonté mais aussi du discernement. Elle demande la décision et la volonté de construire notre vie, de tracer un chemin pour le Christ dans l’amour et le service de l’unité.

Monsieur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris



Transmis par monique le 12 mars 2015 à 11:23:06 CET (Suite... | )

 Le chemin d'un amour vrai

Jésus durcit les traits de son visage et prit résolument le chemin de Jérusalem. (Luc 9, 51)

Dans l’Evangile, nous trouvons souvent le terme « il fallait » (Lc 24, 26) : cela désigne l’action que le Christ va réaliser.

L’obéissance au Christ, le chemin d’un amour vrai, impose un choix, un itinéraire à chacun d’entre nous. La tentation que nous pouvons avoir peut être de baisser les bras mais l’appel du Seigneur nous engage dans un chemin où l’amour s’impose comme le chemin qui nous conduit à la vie.

La relation à l’autre, comme à soi-même, demande du discernement : il faut faire preuve de miséricorde, d’humilité, de douceur… mais sans lâcheté et avec la force de l’Esprit Saint.

Quand on fait du bateau à voile, il faut savoir prendre le vent pour tenir son cap. Pour vivre selon l’Evangile, en prenant les décisions les plus quotidiennes qui s’imposent à nous, il faut s’appuyer sur la force du souffle de l’Esprit-Saint et discerner le bon cap.

Dans l’Evangile de saint Luc, avant de monter à Jérusalem pour y être crucifié Jésus durcit les traits de son visage et prit résolument le chemin de sa Passion(Lc 9, 51). Avec l’Esprit Saint, prenons résolument le chemin de la vie.

Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 09 mars 2015 à 23:19:56 CET (Suite... | )


     Denier de l'Eglise
Comme chaque année, le diocèse de Tours
demande aux baptisés de faire un don.
 
Cliquez ICI

pour effectuer un versement par internet
directement sur le site du diocèse.

Vous pouvez aussi remettre un chèque à l'ordre de :
"Association diocésaine de Tours",
dans la corbeille de la quête, sous enveloppe cachetée.

     Qui est en ligne ?
Il y a pour le moment 3 invité(s) en ligne.

     Login
Surnom/Pseudo

Mot de Passe


     L'Evangile au quotidien

     Les autres saints du jour

     Le lien de Saint Pierre

Retrouvez

ici

 
le numéro en ligne avec
toutes les informations concernant
le calendrier du mois de mars 2015


     les anciens articles
Vendredi, 06 mars
· Partager des raisons d'espérer
· Ne laissez pas la vie décider pour vous
Jeudi, 05 mars
· lancement JMJ 2016
Mercredi, 04 mars
· A noter
· Prions pour les chrétiens persécutés
· Que cherchez vous ?
Dimanche, 01 mars
· Il fut transfiguré devant eux
· le denier de l'Eglise, c'est quoi ?
Samedi, 28 février
· prière au Saint Sacrement
· une invitation de Mgr Aubertin pour les jeunes du diocèse

Archives

     Tourisme spirituel - églises chrétiennes
Voici quelques idées d''églises à visiter sur notre diocèse...
et il y en a beaucoup d''autres !

rien que pour notre paroisse : voir en bas de cette page, à droite

     Visiter nos églises
. comprendre l'art chrétien

. l'abbaye Saint-Pierre de Bourgueil
. église Saint-Germain de Bourgueil
. église Saint-Martin de Restigné
. église Saint-Germain de Benais
. église Saint-Roman d''Ingrandes
. église Notre-Dame de Gizeux
. église Saint-Martin de Continvoir
. église Saint-Pierre de Chouzé sur Loire
. église Saint-Nicolas de Saint Nicolas de Bourgueil
. église Saint-Martin de la Chapelle sur Loire

     écouter R C F
Ecoutez RCF St Martin à CHINON sur 103.8 FM
Ecouter RCF ANJOU sur 93.4 FM
Ecouter RCF France sur Internet     RCF

     le coin lectures
Nous essaierons    ici   de vous conseiller quelques livres.

     Ecole Saint Germain de Bourgueil

     Artisanat Monastique
Disons "Amen" aux produits Monastiques
cliquez

pour accéder à des sites de vente par correspondance de produits monastiques.

     idées cadeaux
allez voir

     Léguer à l'Eglise Catholique
. pourquoi et comment ?





" Répands les dons du Saint-Esprit sur l'immensité du monde"



Tous les logos et marques déposées sur ce site sont la propriété de leur auteur.
Les commentaires ou remarques sont la propriété de leurs rédacteurs.
Tout le reste est en Copyright © 2006 appartenant au webmaster de ce site
paroisse.bourgueil@free.fr

PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
page générée en 0.13 S