Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Welcome to Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois!
Paroisse Saint Pierre en Bourgueillois
Recherche

     Accueil
· retour page d'accueil

lien vers FACE BOOK

lien vers le PADRE BLOG 

· Liens vers d''autres sites
· la galerie de photos

     NOTRE DAME DU RECONFORT
prière à  Notre Dame du Réconfort 

     Célébrer
. Les Sacrements
. Funérailles
. Animation de la liturgie

     PRIER
·pour vous aider à prier
·Laudes
·Equipes du Rosaire
·Vêpres
·Adoration Eucharistique
·Coin Prières

Temps de prière tous les vendredi à 17 heures à la maison Saint Martin à Restigné

     Couple et Famille
. une magnifique prière de Stan Rougier
  à mettre sur son frigo !

. et une autre de Michel Quoist

. 10 sites web pour le couple

     Renseignements Pratiques
. livret d'accueil
.
pour une demande de Baptême
.
pour une demande de mariage
.
pour une inscription en catéchèse
.
pour la visite d'un malade
.
pour une demande de célébration, d''une intention de messe
.
pour une sépulture chrétienne
.
pour se confesser
.
Les dons
.
Le denier de l'Eglise
.
Sacristies et relais

     MOUVEMENTS et EQUIPES
· Equipe Notre Dame

     la formation chrétienne
·Eveil à la Foi (3-7 ans)
·Catéchèse (du CE2 au CM2)
·Aumônerie
·Enseignement Catholique

     quelques homélies à relire

retrouvez ici quelques unes de nos homélies dominicales

° - messe de la Sainte Famille 06 janvier 2013

° - messe du 18ème dimanche du temps ordinaire - Année C - 04 août 2013

° - messe de la saint Vincent 18 janvier 2014

° - messe d'action de grâce Profession de Foi 18 mai 2014


     Canonisation :
27 avril 2014

     Le chant dans la liturgie

     informations diocésaines


. la bibliothèque diocésaine

. l'hospitalité de Touraine


A ne pas manquer

Concert exceptionnel des Prêtres à TOURS

le vendredi 13 mars à 20h30

au Grand Hall du Parc des expos de Tours

avec la participation de Mgr di Falco Leandri.


Paroisse de Saint Pierre en Bourgueillois

Bienvenue sur le site de notre paroisse
Benais, Bourgueil, Chouzé sur Loire, Continvoir, Gizeux,
Ingrandes de Touraine, Restigné, la Chapelle sur Loire
Saint Nicolas de Bourgueil
paroisse.bourgueil@free.fr


lisez ici


l'exhortation apostolique
EVANGELII GAUDIUM
du PAPE FRANÇOIS
aux évêques,aux prêtres,aux diacres
aux personnes consacrées
et à tous les fidèles laïcs
SUR L'ANNONCE DE L'ÉVANGILE
dans le monde d'aujourd'hui
Accueil paroissial
salle Saint Bonaventure
(qui jouxte le presbytère)
2bis avenue LeJouteux
37140 - BOURGUEIL
tél 02 47 97 71 49
Père Rémy SOUBRIER

Curé
 
permanence d'accueil le: Mardi de 10h00 à 12h00
et le Samedi de 10h00 à 12h00
sacrement de Réconciliation - Confessions
le samedi de 9h30 à 10h00 à la chapelle des soeurs

Grandes dates de la semaine Sainte

dimanche 29 mars Bourgueil dimanche des Rameaux 11h00
mardi 31 mars cathédrale Saint Gatien Messe Chrismale 18h30
mercredi 1er avril chapelle des soeurs messe 9h30
Jeudi Saint
02 avril
Bourgueil Messe en mémoire de la Cène du Seigneur 19h30
Vendredi Saint
03 avril
Restigné Chemin de Croix  d'autres seront annoncés
15h00
  Bourgueil Célébration de la Croix 19h30
samedi 04 avril chapelle des soeurs Office des ténèbres 9h30
  chapelle des soeurs  confessions (à préciser) de 10h15 à 12h00
  Bourgueil Vigile Pascale 21h00
Pâques dimanche 05 avril chapelle des soeurs pas de messe 9h30
solennité de Pâques Bourgueil messe de la Résurrection 10h30

Autres Chemins de Croix possibles : le vendredi 03 avril à 15 h 
(se renseigner)

Nouvelles de Madagascar

Armelle et Olivier LEBREUILLY sont retournés à Madagascar après un court séjour parmi nous au cours duquel nous avons pris plaisir à les voir aussi rayonnants. Ils continueront à nous tenir régulièrement informés de leur vie que nous nous sommes un petit appropriée au fil des mois. Relayer ces nouvelles est une bonne manière d'être avec eux, de ne pas les oublier et de les accompagner de nos prières dans leur mission.

           

cliquez

ici

pour prendre connaissance de leurs missives.


2015 02 21



 « Devant moi, tu as ouvert un passage. »

(Psaume 30, 9)

Dans l’histoire d’un homme, il y a des échecs et des réussites. Cependant, la force de notre relation à Dieu, c’est que Dieu est capable, dans la traversée des échecs, de nous ouvrir un avenir.

Dans notre histoire, nous avons voulu certaines expériences et nous n’avons pas réussi. Nous avons été confrontés à des échecs. Parfois même nos rêves que nous voulions construire se sont détruits. Dans la foi, lorsque nous regardons comment Dieu agit dans notre vie, nous découvrons que Dieu transforme des échecs en passage et il est aussi capable de transformer les réussites en chemin d’humilité.

Le mystère de Pâque dans notre vie, c’est, jour après jour, dans ces moments où la pierre de nos échecs ou de nos trahisons semblait refermer le tombeau devant un avenir à construire, et où telle situation semblait fermer l’horizon, découvrir comment Dieu ouvre un passage de vie et de résurrection. C’est découvrir comment il fait de cet échec un passage qui me transforme et me donne de vivre d’une façon nouvelle. Dieu tire du bien même de l’échec.

Mais la réussite, Dieu est aussi capable de la transformer en un passage d’humilité : un passage où l’on apprend à avoir un cœur qui se laisse aimer, un cœur capable d’aimer.

Au long des événements qui jalonnent notre vie, en les relisant tranquillement pendant ce temps de Carême, découvrons comment Dieu nous appelle à une nouvelle naissance, celle d’être enfant de Dieu.


Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris.


Transmis par monique le 27 février 2015 à 15:25:52 CET (Suite... | )

 Blessures et guérisons

"« Vous avez goûté combien le Seigneur est bon. » (1 Pierre 2, 3)

Jésus est venu guérir et sauver tous les hommes. Il sait que le cœur de l'homme est malade et compliqué. Aussi il nous enseigne jour après jour, geste après geste, parole après parole, que seule la miséricorde guérit le cœur de l’homme.

Marqué par des blessures, l'homme est parfois fasciné par ses propres souffrances, enfermé dans ses peurs. Il y a une manière de regarder ces blessures qui nous enferme dans ce qui a été marqué au plus profond de nous-mêmes par des refus d'amour.


Pour comprendre l'action du Christ, il faut apprendre à discerner l'action de l'Esprit Saint dans nos vies. Comme Marie garde dans son cœur l'action de l'Esprit Saint, il nous faut entretenir la mémoire de la grâce, la mémoire du pardon, celle de l'action de Dieu. « Marie gardait tout cela dans son cœur et le méditait » (cf. Luc 2, 19).

Accueillons la Parole du Seigneur en nous. Elle est une puissance de Dieu à l'œuvre pour notre paix."


Monseigneur Jérôme BEAU, Evêque Auxiliaire de Paris


Transmis par monique le 25 février 2015 à 12:40:26 CET (Suite... | )

 message du pape François pour le Carême 2015

Le Saint-Siège a rendu public mardi 27 janvier 2015, le message du Pape François pour le Carême en 2015.
Si vous ne l'avez pas encore lu, le voici :

« Chers frères et sœurs,

Le Carême est un temps de renouveau pour l’Église, pour les communautés et pour chaque fidèle. Mais c’est surtout un « temps de grâce » (2 Co 6,2). Dieu ne nous demande rien qu’il ne nous ait donné auparavant : « Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier » (1 Jn4, 19). Il n’est pas indifférent à nous. Il porte chacun de nous dans son cœur, il nous connaît par notre nom, il prend soin de nous et il nous cherche quand nous l’abandonnons. Chacun de nous l’intéresse ; son amour l’empêche d’être indifférent à ce qui nous arrive. Mais il arrive que, quand nous allons bien et nous prenons nos aises, nous oublions sûrement de penser aux autres (ce que Dieu le Père ne fait jamais), nous ne nous intéressons plus à leurs problèmes, à leurs souffrances et aux injustices qu’ils subissent… alors notre cœur tombe dans l’indifférence : alors que je vais relativement bien et que tout me réussit, j’oublie ceux qui ne vont pas bien. Cette attitude égoïste, d’indifférence, a pris aujourd’hui une dimension mondiale, au point que nous pouvons parler d’une mondialisation de l’indifférence. Il s’agit d’un malaise que, comme chrétiens, nous devons affronter.

Quand le peuple de Dieu se convertit à son amour, il trouve les réponses à ces questions que l’histoire lui pose continuellement. Un des défis les plus urgents sur lesquels je veux m’arrêter dans ce message, est celui de la mondialisation de l’indifférence. L’indifférence envers son prochain et envers Dieu est une tentation réelle même pour nous, chrétiens. C’est pour cela que nous avons besoin d’entendre, lors de chaque Carême, le cri des prophètes qui haussent la voix et qui nous réveillent. Dieu n’est pas indifférent au monde, mais il l’aime jusqu’à donner son Fils pour le salut de tout homme. À travers l’incarnation, la vie terrestre, la mort et la résurrection du Fils de Dieu, la porte entre Dieu et l’homme, entre le ciel et la terre, s’est définitivement ouverte. Et l’Église est comme la main qui maintient ouverte cette porte grâce à la proclamation de la Parole, à la célébration des sacrements, au témoignage de la foi qui devient agissante dans l’amour (cf. Ga5,6). Toutefois, le monde tend à s’enfermer sur lui-même et à fermer cette porte par laquelle Dieu entre dans le monde et le monde en lui. Ainsi, la main, qui est l’Église, ne doit jamais être surprise si elle est repoussée, écrasée et blessée. C’est pourquoi, le peuple de Dieu a besoin de renouveau, pour ne pas devenir indifférent et se renfermer sur lui-même. Je voudrais vous proposer trois pistes à méditer pour ce renouveau.

cliquez sur suite

Transmis par monique le 24 février 2015 à 21:53:25 CET (Suite... | 13434 octets de plus | )

 8 mars à la Chapelle sur Loire

Un rappel pour le repas paroissial à la chapelle s/Loire le 8 mars

Il est encore temps de s'inscrire

Tel: 02 47 95 14 92 ou 02 47 97 38 21

Bernadette


Transmis par monique le 23 février 2015 à 09:58:50 CET (Suite... | )

 Grumeaux et pâte à crêpes

Ne nous laisse pas entrer en tentation.
Mais délivre-nous du mal.


Évangile selon saint Matthieu, chapitre 6, verset 13

L’hiver dernier dans un café de Montréal, Simon, un étudiant, me raconte sa conversion et son baptême à vingt ans. « Ce qui a le plus changé depuis que je suis chrétien, c’est mon rapport au mal. Le mal avant, c’était toujours les autres : mes voisins, mes profs, les politiciens, la société, les puissants, les médias. Les autres étaient racistes, égoïstes et individualistes. Pas moi.

Mystérieusement, c’est en regardant un jour la petite croix que ma grand-mère m’avait offerte que j’ai compris que le mal, c’était moi aussi qui le faisais. C’était comme des grumeaux qui remontaient dans la pâte à crêpes avec tout le mal de ma vie. J’aurais pu être écrasé comme un coupable, mais j’ai su que j’étais aimé comme un enfant. Sans condition.

Sur la croix, il me regardait encore avec bienveillance et avec lui je pouvais regarder enfin ce que j’avais fait de mal. Alors pendant six mois j’ai demandé pardon à tous ceux que j’avais blessés : certains m’ont pris pour un fou, mais j’ai aussi entendu des merveilles !

Les tentations n’ont pas cessé. Au contraire : plus je me rapproche de Dieu, plus je suis tenté par ce qui n’est pas Dieu. Comme le dit saint Jacques : « Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : ‘Ma tentation vient de Dieu.’ Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit. »* Mais je sais que je ne suis plus seul pour lutter, car, dans le baptême, Dieu a fait alliance avec moi pour toujours.

*Lettre de saint Jacques chapitre 1, versets 13 et 14

Enregistrement dans les studios de RCF Touraine
Frère Nicolas Burle - Dominicain


Transmis par monique le 23 février 2015 à 09:54:53 CET (Suite... | )

 1er dimanche de Carême

(RadioVatican) « Le Carême est un temps de lutte spirituelle contre l’esprit du mal ». Le Pape François, lors de la prière de l’angélus, s'attardant sur l’Évangile de ce dimanche - Évangile de Jésus Christ selon saint Marc, qui retrace les quarante jours que Jésus passa dans le désert, « tenté par Satan » - propose une réflexion sur le sens de cette période qui constitue une épreuve que Jésus s’impose avant d’initier sa mission et dont il sort « vainqueur ».

« Durant ces quarante jours de solitude, il affronte Satan, au corps à corps, il démasque ses tentations et parvient à le vaincre ». Le Saint-Père exhorte alors chacun de nous à « protéger dans notre vie quotidienne cette victoire ». Et, indique-t-il, « alors que nous traversons le désert en cette période de Carême, nous devons avoir les yeux tournés vers Pâques qui est la victoire définitive de Jésus conter le malin, contre le péché et la mort ».

« Suivre de façon décisive la route tracée par Jésus, celle qui conduit à la vie, c’est le sens de ce premier dimanche de Carême. Et cette route, précise le Pape, passe par le désert qui est le lieu où l’on peut écouter la voix de Dieu et la voix du tentateur. Dans le bruit, dans la confusion, ce n’est pas possible ; on entend seulement les voix superficielles. En revanche, dans le désert, on peut descendre en profondeur, là où se joue vraiment notre destin, la vie ou la mort ».

Mais comment entendons-nous la voix de Dieu ? interroge le Saint-Père. « Nous l'entendons à travers sa Parole. C’est pour cette raison qu’il est important de connaître les Écritures, sinon nous ne savons pas répondre aux attaques du malin ». Le désert du Carême, ajoute le Pape, « nous aide à dire non à la mondanité, aux “idoles”, il nous aide à faire des choix courageux conformes à l'Évangile et à renforcer la solidarité avec nos frères ».

Le Souverain Pontife invite les fidèles à prier « pour que dans ce désert, nous puissions écouter la voix de Jésus, corriger tous nos défauts et lutter contre les tentations de chaque jour ». Le Carême, rappelle-t-il, « est un temps de conversion qui a comme centre le cœur ». A l’issue de la prière de l’angélus le Saint-Père a fait un don aux fidèles présents Place saint-Pierre : un livret de poche intitulé « prends soin du cœur ». 50'000 exemplaires de ce recueil d'une trentaine de pages, renfermant notamment certains enseignements de Jésus, ont été distribués par des volontaires dont de nombreux SDF.

Le Pape a par ailleurs rappelé que ce dimanche après-midi il débuterait, avec les membres de la curie romaine, la semaine d’exercices spirituels de Carême. Elle doit se dérouler à Ariccia, à une trentaine de kilomètres de Rome. Cette année, les méditations seront proposées par un carme italien, le père Bruno Secondin. Pendant toute la durée de la retraite, qui s’achèvera vendredi 27 février, toutes les audiences pontificales, y compris l’audience générale hebdomadaire du mercredi, sont suspendues.


Transmis par monique le 22 février 2015 à 22:05:09 CET (Suite... | )

 « Tu as du prix à mes yeux et je t'aime. » (Isaïe 43, 4)

"Jésus rejoint chacun personnellement. Il a avec chaque personne humaine une relation personnelle et c’est cette relation personnelle qui nous ouvre à un amour universel.

Dans le livre d’Isaïe, il est écrit : « Tu as du prix à mes yeux » (Is 43, 4), et « je vais faire de toi la lumière des nations » (Is 49, 6). Dieu aime et rejoint chaque homme, dans ses richesses comme dans ses pauvretés, tel qu’il est. Dieu a vraiment une relation avec vous. Si un jour vous avez l’impression de ne pas avoir de valeur aux yeux des autres, rappelez-vous Jésus qui fixe son regard sur vous : il vous aime et vous avez du prix à ses yeux.

Cette valeur de chaque personne humaine est celle du lien du Père pour son Fils unique, le Christ. C’est à ce prix-là qu’il a racheté votre vie : au prix de ce lien unique d’amour du Père pour son Fils dans le sacrifice de la Croix. Ce lien nous donne une puissance de relation d’amour : la puissance de savoir que nous sommes adoptés par le Père pour être vraiment fils de Dieu.

Cette relation change toute notre vie. Elle est un profond réconfort, non pas seulement pour que nous soyons réconfortés nous-mêmes mais pour être capable de réconforter les autres. (cf. 1 Co 1, 4-6)

Quand vous voyez tous ceux qui ont le sentiment d’être anonymes, d’être rejetés, de ne pas exister, soyez capables de donner vie à chacun, de donner vie à celui que plus personne ne regarde, que plus personne n’aime. Car Dieu l’aime et sa valeur, c’est la valeur du Fils unique de Dieu. Voilà la force du chrétien."

Mgr Jérôme BEAU ,évêque auxiliaire de Paris.

Transmis par monique le 20 février 2015 à 13:13:19 CET (Suite... | )

 J'ai soif !

Méditation de Mgr Jérôme Beau, Evêque auxiliaire de Paris pour le Mercredi des Cendres

"Entrer en Carême, c’est orienter toute sa vie vers ce jour où Jésus a donné sa vie pour nous : « Ma vie, nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jn 10, 17-18). Il fait de nous des enfants de Dieu.

Pour cela, il faut déjà se laisser aimer, oser entrer dans sa vulnérabilité. Ce ne sont pas les événements ou les sentiments qui dirigent notre chemin mais la rencontre au plus profond de soi-même avec Celui qui nous aime.

Entrer en soi-même : Duc in altum ! Avance en eau profonde (Lc 5, 4), dans la profondeur de ton cœur. Ce n’est que lorsque l’on va dans l’eau profonde de notre humanité que l’on découvre ce cri qui monte de notre cœur : « J’ai soif ! » Lorsqu’un jour, dans une vie très active, on s’assied sur la margelle du puits en plein milieu de journée, on dit à la Samaritaine : « J’ai soif ! » On comprend alors combien notre humanité a une profondeur de cœur qui aspire à recevoir l’amour. En aspirant à recevoir l’amour, on comprend que l’on ne fait que donner l’amour à l’autre. Et en donnant l’amour, on découvre la Source qui est en nous et qui nous aime."


écoutez ..... j'ai soif !

Transmis par monique le 19 février 2015 à 20:02:18 CET (Suite... | )

 Pourquoi les cendres ?

« Dès les temps les plus anciens, la cendre imposée sur la tête a été un emblème de pénitence et de douleur. Job, repentant d'avoir plaidé la cause de son innocence dans un langage trop peu mesuré, s'écrie : "Je m'accuse moi-même, Seigneur, et je fais pénitence de ma faute dans la poussière et la cendre" (1). En pénitence du vol sacrilège commis par Achan à la prise de Jéricho, Josué et les anciens d'Israël se couvrent la tête de cendres (2). Plus tard, Judith, Esther, Mardochée, Judas Machabée, emploient ce moyen pour fléchir la colère du ciel ; Jérémie et tous les prophètes conseillent cette pratique aux Juifs frappés de Dieu (3). Enfin Notre-Seigneur lui-même donne la cendre comme un symbole de pénitence, lorsqu'il dit des habitants de Tyr et de Sidon, que, s'ils eussent vu les miracles opérés par lui au milieu de la Judée, ils eussent fait pénitence dans le cilice et la cendre (4). C'est ce qui explique pourquoi l’Église primitive distinguait par la cendre les pénitents d'avec les fidèles et même, le premier jour du Carême, elle couvrait de cendre la tête de tous ses enfants sans distinction, par cette raison que tout chrétien, dit Tertullien, est né pour vivre dans la pénitence.

Cette cérémonie des Cendres est donc comme un sceau qui nous dévoue à la pénitence, de telle sorte que recevoir les cendres sur la tête, sans avoir la contrition dans le cœur, c'est simuler un sentiment qu'on n'a pas, c'est une hypocrisie. Entrons de bon cœur dans l'esprit de pénitence, dès le premier jour de cette sainte quarantaine. L'intérêt de notre salut l'exige ; Jésus-Christ le déclare formellement par cette parole : "Si vous ne faites pénitence, vous périrez tous" (5) ; et il nous l'enseigne encore mieux par son exemple : toute sa vie n'a été qu'une pénitence continuelle. Tous les saints, à son imitation, ont fait pénitence, et nous donc, de quel droit nous en dispenserions-nous ? Nous avons péché bien des fois ; or tout péché, même remis, demande pénitence. Nous avons des passions à vaincre, des tentations à combattre ; or la pénitence est le plus sûr préservatif contre les unes et contre les autres. Interrogeons ici notre conscience : avons-nous l'esprit de pénitence propre au saint temps du Carême ? »

1. Job XLII, 6 - 2. Josué VII, 6 - 3. "Aspergite vos cinere." (Jer. XXV, 34) - 4. Mt XI, 21 - 5. "Si poenitentiam non egeritiis, omnes similiter peribitis." (Luc XIII, 5).

Abbé André-Jean-Marie Hamon (1795-1874), curé de Saint Sulpice, "Méditations à l'usage du clergé et des fidèles pour tous les jours de l'année" (Tome I, Mercredi des Cendres), Paris, Victor Lecoffre, 1886.



Transmis par monique le 18 février 2015 à 09:43:34 CET (Suite... | )

 Mercredi des Cendres - Carême J1

"Les temps sont durs, qu’on se le dise ! Durs, autant dire, peu aimants.

Lors des derniers événements qui ont troué des poitrines humaines – pourquoi se cacher la vérité puisqu’elle rend libre ? – il y eut parmi les va-t-en-guerre et les fervents de l’Enfer, des catholiques pas assez chrétiens qui se réjouirent de la mort de leurs frères jugés obscènes, et ils l’étaient en effet, mais pas uniquement, du moins si nous considérons que certains de nos actes ne disent pas tout ce que nous sommes, et d’autres qui souhaitèrent tout bonnement, la langue fourchue et les cornes en avant, que tous les musulmans dégagent de notre pays ou soient passés au fil de l’épée.

Ah ! Il est grand temps que le Carême arrive ! Qu’à cela ne tienne, dit le Ciel impatient ! Le voici maintenant qui surgit en ce premier jour à portée de volonté pour prendre notre haine et la jeter dans la marmite du diable, cette fournaise de bêtise et de méchanceté d’où elle est sortie. En vérité, en vérité, je vous le dis : pendant ces quarante jours qui nous séparent de Pâques, il sera inutile que nous multiplions les prières et les eucharisties, il sera inutile que nous jeûnions des meilleurs desserts, il sera inutile que nous dressions des chèques aux oeuvres sociales, il sera inutile que nous formions de pieuses résolutions, si notre coeur – allons-y, notre coeur français – ne se décide pas à déverser dès aujourd’hui un torrent d’indulgence et de miséricorde sur tout homme, fût-il monstrueux dans ses pensées et son agir, jusqu’à désirer ardemment son salut éternel ! Ça, c’est du christianisme à l’état pur ! Et c’est cette pureté vécue pleinement par Notre Seigneur Jésus-Christ que Dieu attend de vous et de moi. Certains crieront à l’injustice, et, pire encore, décrèteront que les coupables doivent payer cher dans l’éternité leurs mauvais choix, et que si Dieu pardonnait de grand coeur à des assassins et à des blasphémateurs, sa justice en serait entachée. Quel blasphème ! Et que nous sommes loin ici du Lac de Tibériade !

Prions donc plus que jamais pour que tous les Français se rendent à la sagesse de l’Évangile et que, parmi eux, les catholiques que nous prétendons être se tiennent résolument à la hauteur de notre Mère Marie qui, sur le Calvaire, au milieu des insultes et des crachats, répondit à la haine qui maculait le torse de son Fils par une étrange dignité et par la démesure illogique de son amour."

Père Michel Zanotti-Zorkine


Transmis par monique le 18 février 2015 à 09:32:42 CET (Suite... | )


     Denier de l'Eglise
Comme chaque année, le diocèse de Tours
demande aux baptisés de faire un don.
 
Cliquez ICI

pour effectuer un versement par internet
directement sur le site du diocèse.

Vous pouvez aussi remettre un chèque à l'ordre de :
"Association diocésaine de Tours",
dans la corbeille de la quête, sous enveloppe cachetée.

     Qui est en ligne ?
Il y a pour le moment 9 invité(s) en ligne.

     Login
Surnom/Pseudo

Mot de Passe


     L'Evangile au quotidien

     Les autres saints du jour

     Le lien de Saint Pierre

Retrouvez

ici

 
le numéro en ligne avec
toutes les informations concernant
le calendrier du mois de mars 2015


     les anciens articles
Mercredi, 18 février
· Le Carême .... tout simplement !
Mardi, 17 février
· Prier pour touts les défunts aux âmes innocentes .
Mercredi, 11 février
· 11 Février, Notre Dame de Lourdes
Dimanche, 08 février
· La sagesse du coeur
Jeudi, 15 janvier
· Dialoguer
· Seigneur, toi qui fait toutes choses nouvelles
· la Sainteté devrait être une ''obsession spirituelle''
Vendredi, 09 janvier
· Prière à Notre Dame
· Dieu est Amour
· la tempête apaisée

Archives

     Tourisme spirituel - églises chrétiennes
Voici quelques idées d''églises à visiter sur notre diocèse...
et il y en a beaucoup d''autres !

rien que pour notre paroisse : voir en bas de cette page, à droite

     Visiter nos églises
. comprendre l'art chrétien

. l'abbaye Saint-Pierre de Bourgueil
. église Saint-Germain de Bourgueil
. église Saint-Martin de Restigné
. église Saint-Germain de Benais
. église Saint-Roman d''Ingrandes
. église Notre-Dame de Gizeux
. église Saint-Martin de Continvoir
. église Saint-Pierre de Chouzé sur Loire
. église Saint-Nicolas de Saint Nicolas de Bourgueil
. église Saint-Martin de la Chapelle sur Loire

     écouter R C F
Ecoutez RCF St Martin à CHINON sur 103.8 FM
Ecouter RCF ANJOU sur 93.4 FM
Ecouter RCF France sur Internet     RCF

     le coin lectures
Nous essaierons    ici   de vous conseiller quelques livres.

     Ecole Saint Germain de Bourgueil

     Artisanat Monastique
Disons "Amen" aux produits Monastiques
cliquez

pour accéder à des sites de vente par correspondance de produits monastiques.

     idées cadeaux
allez voir

     Léguer à l'Eglise Catholique
. pourquoi et comment ?





" Répands les dons du Saint-Esprit sur l'immensité du monde"



Tous les logos et marques déposées sur ce site sont la propriété de leur auteur.
Les commentaires ou remarques sont la propriété de leurs rédacteurs.
Tout le reste est en Copyright © 2006 appartenant au webmaster de ce site
paroisse.bourgueil@free.fr

PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
page générée en 0.12 S